Graziella Luisi, nouvelle directrice de la Fondation

Lors de la session du 4 avril 2016 du Conseil d’Administration de l’Università, Graziella Luisi a été nommée Directrice de la Fondation de l’Université de Corse et succède ainsi à Vannina Bernard-Leoni. Favoriser la co-construction de projets en lien avec les acteurs du territoire ainsi qu’avec les différentes équipes pédagogiques de l’Università, telle est la démarche que la nouvelle directrice de la Fondation souhaite développer.


Portrait

Docteur en Sciences de gestion de l’Université de Paris Dauphine, Graziella Luisi a très vite rejoint l’Université de Corse, d’abord en temps qu’attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) puis Maître de conférences associée à la faculté d’économie.

Elle est également membre du Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités (CNRS-Université de Corse) au sein duquel elle mène des recherches en marketing territorial, sur la marque territoriale ainsi que sur la valorisation de la culture et du patrimoine en particulier.

 

En lien avec la Fondation de l’Université, elle organise depuis trois ans le Challenge Innovation, de nombreux parcours Custruì et a prêté son concours au récent développement de la bourse Improving.

 

Elle est par ailleurs membre du conseil de surveillance de Femu Quì, présidente de l’association des Amis du Musée Fesch. Elle crée en 2000 son agence de conseil en marketing et communication événementielle et réalise de nombreuses missions d’ingénierie culturelle notamment une mission pour le développement d’une stratégie de mécénat culturel en Corse à la demande de la Collectivité Territoriale de Corse.


Entretien

Pour vous, que représente la Fondation de l’Université de Corse ?
Aujourd’hui, la Fondation est un acteur incontournable de l’Université et plus largement de notre territoire. Au delà de sa capacité à mobiliser des fonds au profit de l’institution universitaire, la fondation est un outil au service du rapprochement entre l’Université et les acteurs socio-économiques.
 
La Fondation a également démontré sa capacité à mettre en œuvre des outils innovants au service de la communauté universitaire et de l’ensemble des acteurs, pour ne citer que le Fab Lab, la résidence de design Fabbrica Design, un espace de coworking, des bourses pour les étudiants, les différentes chaires qui ont permis à des experts, des chercheurs de contribuer à l’évolution de la recherche à l’université, autant de projets qui ont renforcé l’attractivité de notre université.
 
Sur quels axes de développement la Fondation se penche-t-elle aujourd’hui ?
La Fondation doit poursuivre sa volonté de construire une université ambitieuse, ouverte, créative et innovante. Les grands axes de son développement restent l’innovation et la créativité, l’entrepreneuriat, le développement international et le rayonnement académique de la recherche.
Les ambitions sont fortes et les projets sont nombreux.
 
En termes d’actions, quel est votre leitmotiv ?
Début juin, j’organise un séminaire de réflexion stratégique avec les membres du conseil de gestion de la Fondation afin de partager et d’enrichir ensemble notre vision de la Fondation. Je souhaite qu’ils puissent être étroitement associés au processus de décision et à la construction des projets. Il est essentiel également de créer des relations privilégiées avec les entreprises du territoire.
Je souhaite mobiliser fortement les entreprises partenaires dès la phase "projet" autour des actions que nous développerons ensemble au sein de la Fondation. Les modalités de collaboration avec les acteurs économiques sont multiples et c’est à nous d’être à l’écoute de nos partenaires.
 
Enfin, je pense qu’il existe un fort sentiment d’appartenance des anciens de l’Université de Corse, aujourd’hui acteurs économiques à part entière. Et qu’il est possible de les mobiliser autour de projets que soutient la Fondation. Cette communauté peut être envisagée tant au plan local que national et international. Dans cette perspective, il est important de réfléchir à la mise en place d’outils qui permettront de construire et de consolider les relations avec l’ensemble des partenaires de l’université (entreprise, alumni,… ).
 
Comment favoriser les synergies entre le monde académique et le monde socio-économique ?
Là encore, la co-construction des projets me semble essentielle, avec les entreprises partenaires comme je l’ai déjà évoqué mais également avec les équipes pédagogiques qui ont souvent créé des relations privilégiées avec le monde socio-économique. Le fonctionnement de la Fondation doit encourager l’implication des enseignants-chercheurs dont certains sont déjà très investis dans les actions de la Fondation (Chaires, Fabbrica Design,…).
 
Votre impression sur la nouvelle mouture du Palazzu Naziunale ?
Ce qui est motivant aujourd’hui c’est que la Fondation n’avance plus seule, elle s’inscrit dans un écosystème qui est dédié à l’innovation, à la créativité et à l’entrepreneuriat. Un écosystème qu’elle a contribué à créer (avec le Fab Lab et l’espace de co-working) et je sais qu’il y aura une véritable mutualisation des efforts de chacun pour continuer à avancer ensemble dans ce sens.
 

Petit état des lieux de la Fondation

Créée juridiquement à la toute fin 2009, la Fondation de l’Université de Corse incarnait une double ambition : celle de libérer les synergies entre monde académique et monde socio-économique et celle de co-construire des projets d’intérêt général innovants, porteurs de haute valeur ajoutée pour le territoire.
Lors de sa création, elle est placée sous la présidence de Francine Demichel et sous la direction de Vannina Bernard-Leoni.
 
C’est en 2011 qu’elle a pu rassembler ses premiers fondateurs et forte d’un capital, entrer dans sa phase opérationnelle.
Au cours des 5 dernières années, elle a tâché de répondre aux attentes en impulsant et développant des projets dans trois domaines prioritaires :
> Innovation et prospective ;
> Attractivité internationale et promotion de l’identité universitaire ;
> Transfert des savoirs et compétences de l’université vers le territoire insulaire.
 
Cet engagement s’est traduit par des projets concrets :
 
Programmes liés à l’internationalisation des formations et des carrières :
> Bourses de mobilité professionnalisante Improving  : 7 bourses ont été remises depuis sa création en 2012
> Programme de cours en anglais Hospes, réalisé avec l’appui du Bureau des Relations Internationales de l’Université de Corse, comportant notamment des interventions du Professeur Paul Kevin Wapner, spécialiste de la politique environnementale, de Francesca C. Hansen qui dirige le service Marketing et Communication de la chambre de Commerce et d’Industrie américaine en France, ou encore d’Anton’Maria Battesti, Responsable des Affaires Publiques chez Facebook France.
 
Programmes liés à la promotion de l’esprit d’entreprise :
> Plus de 40 Parcours Custruì ont été organisés, invitant à chaque session un chef d’entreprise soucieux de partager son expérience et sa vision de l’entrepreneuriat insulaire, auprès des étudiants de l’Université de Corse ;
> Prix de l’entrepreneuriat étudiant U Premiu depuis 2013, avec 10 projets récompensés ;
> Journée de recherche PME et Territoires avec le Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités (CNRS-Université de Corse) ;
> Challenge Innovation.
 
Programmes liés au développement territorial durable :
> 3 Chaires d’excellence avec le Laboratoire Lieux, Identités, eSpaces et Activités (CNRS-Université de Corse) avec plus de 15 professeurs de renommée internationale invités:

- Chaire Développement des territoires et innovation,
- Chaire Solidarités et Innovations,
- Chaire Esprit méditerranéen Paul Valery,

 
 
> Résidence de Design consacrée aux matériaux locaux : A Fabbrica Design, avec la filière Arts de l’Université de Corse. Elle a accueilli trois designers depuis 2015 : Sébastien Cordoleani lors de la première édition sur le bois. En 2016, le liège était au coeur des créations avec Yohan Trompette et Quentin Vuong comme résidents.
 

 
 

Rappel sur la composition du Conseil de gestion


La Fondation de l’Université de Corse est administrée par un conseil de gestion pluriel et équilibré :
4 représentants de l’Université de Corse :
> Paul-Marie Romani, Président de l’Université
> Thierry Fabiani, Maître de conférences en Sciences de gestion
> Paul-Antoine Bisgambiglia, Maître de conférences en Sciences de l’informatique
> Colomba Sansonetti, responsable de la filière audiovisuelle de l’Université
 
4 personnalités qualifiées :
> Francine Demichel, professeur des Universités émérite en Droit
> Josette Dall’Ava Santucci, professeur de Médecine
> Pierre Leca, journaliste à France 3 Corse Via Stella
> Jean-Marc Olivesi, Conservateur du Musée National Maison Bonaparte
 
4 représentants des fondateurs :
> Patrick Bressot, Directeur régional d’EDF Corse
> Jean-Marc Acquaviva, Représentant et codirigeant de la société ACQUAVIVA Participations
> Philippe Riera, Président et dirigeant du groupe GLORIA MARIS
> Pierre-Noël Luiggi, Président et dirigeant de la société OSCARO.COM


Vannina Bernard-Leoni a été nommée, en avril 2016, Directrice du Pôle Innovation et développement de l’Université de Corse, qui regroupe au Palazzu Naziunale le Fab Lab et l’espace de coworking.


Rédigé le Dimanche 22 Mai 2016 | Lu 2219 fois








Actualités de l'Université

Evènements de l'Université