Compte rendu session ESS & développement local

C'est une session particulière qu'a connue notre chaire Solidarité et Innovations la semaine dernière. D'abord parce qu'elle s'est déroulée sans son responsable scientifique, Xavier Peraldi, hélas disparu en janvier dernier. Ensuite parce que c'était une session de clôture, dont l'objectif était de démontrer avec force le rôle de l'Economie sociale et solidaire dans le développement local.


Une session autour de Nadine Richez Battesti

Compte rendu session ESS & développement local
Le 16 avril après-midi, c'est par un moment d'hommage à Xavier Peraldi que la chaire s'est ouverte. Collègues, amis, institutions de l'ESS, tous ont souligné l'engagement et la rigueur généreuse de celui qui restera longtemps dans les mémoires.  
Puis plus traditionnellement, nous avons pu donner la parole à notre professeur invitée, Nadine Richez-Battesti, maître de conférence à l'Université d'Aix-Marseille qui a su démontrer le rôle crucial de l’ESS dans le développement local
Dans un contexte de mondialisation et de crise économique, elle a rappelé la forte tendance à la relocalisation des activités de production, avant de caractériser l’ancrage de l’ESS dans les territoires. En analysant la contribution des différents acteurs du secteur, des associations aux coopératives, elle a bien illustré comment l’ESS se place au coeur des dynamiques territoriales, et est souvent à l'instigation des innovations sociales territorialisées.
La présentation du séminaire que Nadine Richez-Battesti a donné est en pièce jointe.
Vous pouvez aussi télécharger le guide de l'innovation sociale

Après le séminaire scientifique, échanges et découvertes se sont poursuivis autour d'une exposition réalisée par les étudiants de la filière GEA sur le thème de l'entrepreneuriat social : soit une dizaine de portraits d'entrepreneurs sociaux, en Corse et ailleurs, qui contribuent à rendre le monde un peu meilleur !

nadine_richez_battesti_corte_2015.pdf Nadine Richez Battesti Corte 2015.pdf  (150.34 Ko)
guide_innovation_sociale_cresspaca_lest_cnrs.pdf Guide_innovation_sociale_CRESSPACA_LEST-CNRS.pdf  (1.83 Mo)


E una bella stonda in Bucugnà pè capisce megliu u sviluppu lucale

Compte rendu session ESS & développement local
Le lendemain, 17 avril, c'est autour du Foyer rural de Bocognano que nous avons construit notre habituelle rencontre acteurs/chercheurs.
Cette association, active depuis plus de 35 ans, est surtout connue du grand public insulaire pour l'organisation d'A fiera di a Castagna qui se déroule chaque année en décembre. Mais derrière cet événement, c'est une foule d'actions qui ont permis à des producteurs de se réinstaller sur le territoire de la Gravona, de se lancer dans de nouvelle activités de culture, élevage, transformation et débat !
Car c'est ainsi que se construit d'abord le territoire d'après Achille Martinetti, un des piliers du foyer rural : " ce qu'il faut avant tout, c'est avoir un discours, animer des débats, et construire pas à pas la confiance dans le potentiel de ce territoire." Et force est de constater que le potentiel est désormais bien exprimé.
Depuis plus d'un an, un chantier d'insertion, structure très caractéristique de l'ESS, travaille à plusieurs projets  sur la commune de Bocognano : réhabilitation du moulin, réfection de murs en pierres sèches, jardins maraîchers etc... une dynamisation bien concrète.
Après la visite des différents sites, les échanges ont pu s'élargir et bénéficié de nombreux acteurs du développement local. Ainsi, la problématique des circuits courts qui reconfigurent aujourd'hui la relation entre production et consommation a été enrichie par les témoignages de l'association Una Lenza da Annacquà, qui organise des marchés de producteurs en Balagne, ou par la Fédération des Foires rurales et agricoles de Corse qui rassemble 11 foires insulaires au cahier des charges exigeant. Les projets liés à la mise en circulation d'une monnaie locale, susceptible de garder de la richesse plus longtemps sur le territoire ont été également longuement en débat, grâce notamment à la contribution du magazine Bouge ta Corse. Enfin, les projets d tiers lieux et de Fab Lab, ces  espaces de travail et de production collaboratifs on été brièvement présentés par le Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse et par la fondation de l'Université.
Au delà des vertus propres à l'échange d'idées et d'informations, l'ensemble de ces témoignages d'acteurs et financeurs a pu bénéficié de mise en perspective des économistes présents, Nadine Richez-Battesti, Michel rombaldi et Sandrine Noblet.

Grazie è to be continued

De chaleureux remerciements à tous les partenaires qui nous ont permis de donner naissance à cette chaire et de l'animer pendant deux années
la CRESS
l'ADEC
la Caisse d'Epargne Corse
la Caisse des Dépôts et Consignations
la Mutuelle Familiale de Corse
la Mutualité Française de Corse
le Crédit Agricole de Corse
l'Atelier Ile de France

Et évidemment, nous vous tiendrons informés des fruits que la chaire continuera de porter, car là est bien la certitude : ces deux années ont permis d'accentuer le désir de l'Université de Corse de construire une véritable politique en faveur de l'ESS (formation, recherche, insertion professionnelle et responsabilité sociétale)
 


Rédigé le Mardi 21 Avril 2015 | Lu 573 fois








Actualités de l'Université

Evènements de l'Université